Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

un solstice d'été

Un solstice d'été Depuis que mes nuits parlent de moi en poésie Depuis que mes jours lisent ce que j'ai hier écrit Depuis que les étoiles courtisent ce que je dis Depuis que le soleil se moque de comment je vis Je t'attend jusqu'à une heure tardive Je...

Lire la suite

le lion devenu vieux

Le Lion devenu vieux L e Lion, terreur des forêts, Chargé d’ans, et pleurant son antique prouesse, Fut enfin attaqué par ses propres sujets Devenus forts par sa faiblesse. 5 Le Cheval s’approchant lui donne un coup de pied, Le Loup un coup de dent, le...

Lire la suite

le loup devenu berger

Le Loup devenu berger U n Loup qui commençait d’avoir petite part Aux Brebis de son voisinage, Crut qu’il fallait s’aider de la peau du Renard Et faire un nouveau personnage. 5 Il s’habille en Berger, endosse un Hoqueton, Fait sa Houlette d’un bâton,...

Lire la suite

le renard et la cigogne

Le Renard et l’Écureuil I l ne se faut jamais moquer des misérables, Car qui peut s’assurer d’être toujours heureux ? Le sage Ésope dans ses fables Nous en donne un exemple ou deux ; 5 Je ne les cite point, et certaine chronique M’en fournit un plus authentique....

Lire la suite

le renard et le bouc

Le Renard et le Bouc C apitaine Renard allait de compagnie Avec son ami Bouc des plus haut encornés. Celui-ci ne voyait pas plus loin que son nez ; L’autre était passé maître en fait de tromperie. 5 La soif les obligea de descendre en un puits. Là chacun...

Lire la suite

l'épreuve

L’épreuve (extrait) Un bon ménage, le ménage Bondel, bien qu’un peu guerroyant. On se querellait souvent, pour des causes futiles, puis on se réconciliait. Ancien commerçant retiré des affaires après avoir amassé de quoi vivre selon ses goûts simples,...

Lire la suite

les 25 francs

Les vingt-cinq francs (extrait) Ah ! Certes, il était drôle, le père Pavilly, avec ses grandes jambes d’araignée et son petit corps, et ses longs bras, et sa tête en pointe surmontée d’une flamme de cheveux rouges sur le sommet du crâne. C’était un clown,...

Lire la suite

l'inutile beauté

L’inutile beauté (extrait) La victoria fort élégante, attelée de deux superbes chevaux noirs, attendait devant le perron de l’hôtel. C’était à la fin de juin, vers cinq heures et demie, et entre les toits qui enfermaient la cour d’honneur, le ciel apparaissait...

Lire la suite

Qui sait ?

Qui sait ? (extrait) J’ai toujours été un solitaire, un rêveur, une sorte de philosophe isolé, bienveillant, content de peu, sans aigreur contre les hommes et sans rancune contre le ciel. J’ai vécu seul, sans cesse, par suite d’une sorte de gène qui s’insinue...

Lire la suite

un gouffre

Un gouffre Un gouffre dans cette nuit sans sommeil Par la fenêtre j’observe le ciel Accompagnée par le tic tac imperturbable du réveil Mes pensées s’envolent à tir d’ailes Telles qu’une migration d’hirondelles Partie retrouver les pays du soleil A l’aube...

Lire la suite

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 > >>